Publication

août 2018
L M M J V S D
« Mai    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Listes Articles

Encouragements, Enseignements

Souviens-toi combien Dieu a été fidèle

DIEU N’A JAMAIS FAIT DÉFAUT A SON PEUPLE
Carter Conlon

D’après l’épître aux Hébreux, chacun de nous devrait se souvenir “de ces premiers jours, où, après avoir été éclairés, vous avez soutenu un grand combat au milieu des souffrances” (Hébreux 10:32).

Souviens-toi combien Dieu a été fidèle – comment Il t’a conduit à travers toutes tes luttes et tes épreuves.
Quand tu es venu à Christ, peut-être que toute ta famille t’a cru fou, tes anciens amis ne voulaient plus passer du temps avec toi. Des gens t’accusaient au travail simplement parce que tu choisissais de faire ce qui est juste.
Et maintenant, une fois encore, tu fais face à des accusations de tous côtés.
C’est pour cette raison qu’il est important de te souvenir à quel point Dieu s’est manifesté puissamment et t’a aidé à traverser tes épreuves dans le passé. Il ne t’a jamais fait défaut, n’est-ce pas ?
Il ne te fera pas davantage défaut dans les jours qui viennent.

L’auteur des Hébreux dit : “En effet, vous avez eu de la compassion pour les prisonniers, et vous avez accepté avec joie l’enlèvement de vos biens” (Hébreux 10:34).
Ces croyants n’avaient pas tous souffert personnellement, mais ils étaient parfaitement conscients que d’autres avant eux avaient souffert. Quand il est dit qu’ils ont accepté “l’enlèvement de leurs biens,” cela veut dire qu’ils abandonnaient leurs plans et leurs rêves – la façon dont ils pensaient que leur vie devait se passer. A la place, ils acceptaient d’embrasser le plan de Dieu pour leur vie, sachant que cela impliquerait des souffrances.

Le verset continue en disant : “sachant que vous avez des biens meilleurs et qui durent toujours” (10:34).
C’est une autre façon de se préparer pour des temps de souffrance.
Peu importe ce que nous aurons à traverser, cela en vaudra la peine.
Souviens-toi que nous nous battons pour quelque chose d’éternel – pas seulement pour nous-mêmes, mais pour les autres.
Nous nous battons pour laisser quelque chose aux générations qui viennent après-nous.

Encouragements, Enseignements, Guérisons et Miracles

LE SANG PRECIEUX DE JESUS

Le sang de Jésus Christ est, sans le moindre doute, le cadeau le plus précieux que notre Père céleste nous a fait.

Les chrétiens chantaient la puissance du Sang sans l’un de mes vieux cantiques préférés.
Il disait : “Il y a une puissance, une puissance, une puissance qui opère des prodiges dans le précieux sang de l’Agneau.”

Je crains cependant que nous passions à côté d’une pleine compréhension de l’importance du sang de Jésus.
C’est vrai que nous sommes libérés des liens du péché à travers son sang – tous nos péchés sont couverts – mais il y a bien plus de vertus et de valeur dans Son sang précieux.

De nombreux chrétiens savent que Jésus a répandu son sang pour nous.

Quand Christ a levé la coupe lors de la dernière Pâque, Il a dit :
Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, qui est répandu pour vous” (Luc 22:20).

Nous nous remémorons Son sacrifice chaque fois que nous participons à la sainte cène.
Mais dans l’Écriture, il nous est parlé du sang de deux façons différentes le sang répandu et le sang aspergé.

Un exemple bien connu du “sang aspergé” est quand les Israélites ont reçu l’ordre de prendre de l’hysope, de la tremper dans le sang d’un agneau et de l’asperger sur le linteau de leur porte pour être protégés contre l’ange de la mort.
La maison sur laquelle le sang avait été aspergé était épargnée – (voir Exode 12:22-23).
Si le sang était resté dans le bassin, il n’aurait eu aucun effet. Il devait être appliqué – aspergé – pour être efficace.

Ce sang d’Exode 12 représente le sang de Christ. Le sang qui a coulé au Calvaire n’a pas été gaspillé – il n’est pas tombé à terre pour y disparaître. Il a été collecté dans une fontaine céleste, prête à être aspergée sur les linteaux de ton cœur, non seulement pour l’obtention du pardon, mais aussi pour la protection contre toutes les puissances destructrices de Satan.

Proclame la victoire du sang de Jésus dans ta vie et commence à le louer d’une autre manière !

David Wilkerson (1931-2011)

Encouragements, Guérisons et Miracles

Quand nous passons du temps à écouter Dieu

DIEU PARLE A CEUX QUI ÉCOUTENT
Jim Cymbala

Quand le prophète Samuel était un jeune garçon, il a cru que son professeur, Eli, l’appelait au beau milieu de la nuit. C’était en réalité la voix de l’Éternel, mais Samuel ne savait pas encore discerner la voix de l’Éternel.
Après avoir demander trois fois à Eli s’il l’avait appelé, Eli lui a conseillé de répondre : “Parle Seigneur, ton serviteur écoute” (1 Samuel 3:9).
Plus tard, tout Israël venait à Samuel pour écouter la parole qu’il recevait à travers de sa communion avec Dieu.

C’était grâce à sa communion avec Dieu que Moïse a reçu les dix commandements et les plans pour la construction du tabernacle.
Plus tard, en écoutant, David a reçu les instructions pour la construction du temple que devrait bâtir son fils, Salomon. Dieu parle à ceux qui écoutent.

A l’époque du Nouveau Testament, un simple croyant nommé Ananias a reçu l’instruction de Christ d’aller trouver Saul de Tarse récemment converti et de l’enseigner (voir Actes 9:10-18).
Il n’était pas prophète, mais il avait entendu un message de la part de Dieu, pas une nouvelle doctrine, mais une direction personnelle.
Pourquoi le Saint-Esprit ne voudrait-il pas guider les chrétiens d’aujourd’hui ?

Quand nous passons du temps à écouter Dieu, nous pouvons être enseignés de ce que nous devrons dire et recevoir des paroles pour ce jour-là.

Parfois, nous recevons un sentiment général ou un passage de l’Écriture qui prépare notre cœur pour les choses que nous allons bientôt affronter. A d’autres moments, Dieu peut nous donner un verset bien précis, une pépite de sagesse ou une parole d’encouragement que nous pouvons transmettre à une personne rencontrée au cours de la journée.

Mais l’oreille qui écoute et la langue instruite viennent seulement du temps passé dans la communion avec le Seigneur.
Et, souviens-toi que ces directives ne nous sont adressées que lorsque nous écoutons, pas lorsque nous parlons… !

Encouragements, Enseignements, Témoignages

Pardonner aux autres

Satan n’a aucune place en moi, aucun pouvoir sur moi ni aucune réclamation en suspens contre moi.
Tout a été réglé par le sang de Jésus !

L’une des façons les plus communes dont les croyants accordent à satan un droit légal sur leur vie c’est en manquant de pardon les uns envers les autres.
Jésus nous a enseigné que nous sommes pardonnés par Dieu dans la mesure selon laquelle nous avons pardonné aux autres.
Il dit: «Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi; mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos offenses.» (Matthieu 6:14–15).

Nous n’avons pas le droit de réclamer à Dieu un pardon plus grand que celui que nous accordons aux autres. S’il existe une personne à qui nous ne pardonnons pas, dans la même mesure, Dieu ne nous pardonne pas non plus.
Ce qui signifie que le domaine du non pardon dans notre propre vie est celui que satan peut encore légalement revendiquer. Nous ne pourrons pas l’en déloger avant d’avoir pardonné à quiconque aurait besoin de notre pardon.

L’étendue de la rédemption s’assimile à celle du pardon des péchés. Si tous nos péchés sont pardonnés, nous possédons tous les droits à la rédemption. Satan ne conserve aucun droit légal à notre encontre. Mais, s’il subsiste un domaine de notre vie d’où le péché n’a pas été totalement éradiqué, satan y jouit encore de ses droits.

Nous pouvons demander à tous les prédicateurs du monde de prêcher ou de prier pour nous, nous n’en expulserons pas satan parce qu’il sait qu’il est légalement dans son droit. Nous ne devons pas oublier que le diable est un expert en droit. Il le sait aussi. Toutefois, la parole de Dieu nous offre le pardon total des péchés. Il est crucial que nous le conservions en totalité et qu’il ne subsiste aucune offense que nous ayons négligé de pardonner.

« Merci Seigneur, pour le sang de Jésus. Je demande à Dieu de pardonner tous mes péchés et je pardonne à toute personne à qui je dois pardonner …  (citez les noms).
Ayant procédé de la sorte, je proclame que satan n’a aucune place en moi, aucun pouvoir sur moi ni aucune réclamation en suspens contre moi. Tout a été réglé par le sang de Jésus! Amen. »

Derek Prince.

Encouragements, Prière, Témoignages, Vie Chrétienne

Dirigé par la prière

A chaque fois que nous recevons une grande délivrance de la part de Dieu, nous le remercions de tout notre cœur. Et ensuite, nous lui faisons cette promesse sincère : “Seigneur, à partir d’aujourd’hui, je n’irai nulle part et je ne ferai rien sans T’avoir demandé Ton avis. Je vais prier pour tout.” Mais quand une nouvelle crise survient, nous pensons que nous pouvons nous appuyer sur notre expérience, nos vieux plans et succès, et nous nous retrouvons à prendre les choses en mains.

Nous raisonnons : “Dieu m’a donné une intelligence et je suis censé l’utiliser. Il veut que je trouve la solution.” Eh bien, c’est vrai, mais uniquement après avoir cherché une direction dans la prière. Nous ne pouvons jamais obtenir la pensée de Dieu en nous appuyant sur nos propres raisonnements. Le Seigneur peut permettre à nos propres plans de fonctionner pendant un temps, mais finalement, nous nous retrouvons dans une confusion totale.

L’apôtre Paul nous dit que la pensée charnelle ne peut pas comprendre la pensée spirituelle : “Ceux, en effet, qui vivent selon la chair, s’affectionnent aux choses de la chair, tandis que ceux qui vivent selon l’esprit s’affectionnent aux choses de l’esprit. Et l’affection de la chair, c’est la mort, tandis que l’affection de l’esprit, c’est la vie et la paix ; car l’affection de la chair est inimitié contre Dieu, parce qu’elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, et qu’elle ne le peut même pas” (Romains 8:5-7).

Il est possible que, malgré ta marche vertueuse, ta dévotion et ton adoration, tu sois en train de marcher sur ton propre chemin. Si c’est le cas, tourne tes yeux vers Dieu pour obtenir Son discernement et Sa direction. Crie vers Lui et confie-toi dans Sa fidélité. “L’Éternel est celui qui te garde, L’Éternel est ton ombre à ta main droite” (Psaumes 121:5). Ton Père désire être celui qui prend soin de toi, qui te garde et te protège.

Comme il est merveilleux de savoir que notre Seigneur est vigilant, protecteur et qu’Il se réjouit de garder et de préserver Ses enfants.

David Wilkerson

Encouragements, Enseignements

GARDÉS EN TOUTE SITUATION

 » Ne redoute ni une terreur soudaine, ni une attaque de la part des méchants ;
Car l’Éternel sera ton assurance, et il préservera ton pied de toute embûche  »
(Proverbes 3:25-26).

De nombreuses personnes aujourd’hui se posent des questions qui n’ont pas de réponse sûre.
– Va-t-il y avoir une crise bientôt ?
– Affrontons-nous la tempête économique que de nombreux prédicateurs et économistes ont prédite ?

Personne sur Terre ne connaît la réponse.
Les économistes font des prédictions terriblement contradictoires et des soi-disant prophètes émettent tout un tas d’avertissements déroutants et désastreux.

Je crois que toute vraie prophétie doit offrir espoir et réconfort au peuple de Dieu qui vit par la foi.

Il y a quelques années, des centaines de chrétiens inquiets m’ont écrit au sujet d’une prophétie qui annonçait qu’une grande partie de la Floride allait être inondée par une immense vague. De nombreuses personnes ont quitté la Floride pour des soi-disant vacances à la date prévue – juste au cas où la prophétie serait réelle. La Floride est toujours avec nous.

Personne ne sait où, quand ni comment Dieu va envoyer son jugement. Les temps et les circonstances sont dans Ses mains.

Vis-tu dans une zone à tremblements de terre, près d’une faille ?
Où dans un quartier chaud qui semble de moins en moins sûr chaque jour qui passe ?
Tu n’as pas de réserve de nourriture ?
Tu n’as pas de lingots ni de pièces d’or pour faire face à l’inflation ?
Tu n’as aucun échappatoire si l’économie s’effondre ?
Tu n’as pas d’économie au cas où tu perdrais ton travail ?

Ne panique pas ! Tu as tout ce dont tu as besoin si tu crois les promesses de protection du Seigneur.

Plus je lis les paroles de Jésus, plus je crois qu’Il nous demande de placer une foi d’enfant en Lui – pour nous garder dans toutes les situations.

David Wilkerson (1931-2011)

Bible, Encouragements, Enseignements

Confesser les bonnes choses

Confesser les bonnes choses …
Demeurons fermes dans la foi que nous professons.

Je peux illustrer la «confession» par un livre Ne craindre aucun mal (Fear no evil), écrit par Natan Sharansky, un refuznik juif. Sharansky n’était pas chrétien, mais le KGB l’a tout de même arrêté et lui a fait vivre un enfer pendant neuf ans.

Lorsque j’ai lu son histoire, j’ai vu dans les actes du KGB une démonstration des plus frappantes de satan et de ses tactiques. En Natan Sharansky, j’ai reconnu la manière de vaincre. C’était un joueur d’échecs chevronné et il avait décidé d’affronter le KGB comme un adversaire aux échecs. En gardant un coup d’avance.

Même s’il n’avait pas foi en un Dieu personnel, il connaissait le concept de Dieu à travers ses racines juives. Beaucoup de prières juives commencent par «Oh! Eternel notre Dieu, roi de l’univers.» Enseignant lui-même l’hébreu, il décida d’écrire une prière qu’il pourrait répéter chaque fois qu’il en aurait besoin.
C’était une requête pour que Dieu l’accompagne, protège sa famille et le ramène en Israël. Chaque fois qu’il subissait des pressions, par exemple en attendant un interrogatoire, il répétait cette prière plusieurs fois. Il l’a répétée dix fois par jour pendant neuf ans, ce qui au total se monte à plus de trente mille fois! Combien de chrétiens répéteraient la même prière trente mille fois?

L’un des objectifs du KGB était de pousser Sharansky à formuler la mauvaise confession. Il lui suffisait de dire qu’il était un traître, et ils le relâcheraient. Mais, il a refusé. La bataille a fait rage pendant neuf ans.
En se cramponnant à la bonne confession et en réitérant la bonne prière, il a gagné. Il a immigré plus tard à Jérusalem, victorieux.

Combien j’ai été impressionné par les tactiques de satan! Il utilise toutes formes de pressions, toutes sortes d’incitations, toutes sortes de mensonges; tout cela dans un seul but: nous pousser à formuler la mauvaise confession.
Cependant, en renouvelant sans cesse la bonne confession, nous le mettons en échec.

Merci Jésus d’être le souverain sacrificateur de la foi que nous professons.
Je proclame que nous mettons en échec notre ennemi en maintenant la bonne confession.
Je demeurerai ferme dans la foi que je professe. Amen.

Derek Prince.

Encouragements

La souffrance

J’ai lu de nombreuses biographies de missionnaires, depuis l’Histoire ancienne jusqu’à notre époque.
On pourrait penser que ces gens précieux, tellement utilisés par Dieu, vivraient constamment des histoires d’amour, de puissance et de joie.
Ce n’est pas le cas. Leurs histoires sont marquées par la souffrance, le découragement et même la traîtrise – des histoires qui ne sont pas faites d’aventures, mais de larmes.

Si nous sommes sincères dans notre désir de connaître les forces qui produisent la sainteté, nous devons nous rendre dans le jardin de Gethsémané….

Chaque véritable homme ou femme de Dieu connaîtra sa coupe de souffrance.
Le ministère de Jésus tout entier a été de faire la volonté de Son Père.
En effet, pendant trois ans, tout ce qu’Il a fait pointait vers le Calvaire.
Bien-sûr, à Gethsémané, Il a effectivement crié :
“Ô Dieu, si cela est possible, délivre-moi de ce fardeau.
Il est trop lourd pour moi. Je préférerais ne pas l’affronter.”

Je ne sais pas quelle peut-être ta coupe de souffrance… ?

Certains chrétiens ont prié pendant des années pour être délivrés de la leur.
Ne te méprends pas, je crois en la guérison. Mais je crois aussi dans les afflictions qui guérissent.
David atteste : “avant que je fusse affligé, j’errais; mais maintenant je garde ta parole” (Psaumes 119:67 version Darby).

Nous ne pouvons pas nous permettre de penser que toutes les souffrances et toutes les épreuves sont des attaques du diable.
Ni que ces épreuves signifient que nous avons des péchés dans notre vie et que Dieu est en train de nous juger.

David nous dit les choses différemment. S’il n’avait pas été affligé, il n’aurait pas recherché le Seigneur.

David Wilkerson.

Encouragements, Enseignements

LA CONFIANCEen JÉSUS

L’Ennemi vient gronder comme une déferlante contre les saints qui n’ont aucune part avec les ténèbres.

Satan peut leur donner l’impression que tout s’effondre dans leur vie : leurs prières semblent bloquées, le Ciel semble de plomb et ils endurent des épreuves de tous les côtés.
Dans de tels moments, leur cœur peut leur murmurer des condamnations :
“Tu manques de foi. Si seulement tu croyais avec davantage de droiture – si tu étais plus proche de Jésus, si tes pensées n’étaient pas si mauvaises – rien de cela ne t’arriverait. Tu serais au top, comme ceux que tu vois autour de toi. Tu te réjouirais dans l’abondance et tu entendrais Dieu te parler clairement.”

Il n’en est pas ainsi !
Ceux dont il est parlé dans Hébreux 10, qui ont subi des attaques,
avaient une foi véritable qui s’approche “avec un cœur sincère, dans la plénitude de la foi” (Hébreux 10:22).
En effet, ils sont désignés dans cette épître comme les “frères saints” (voir Hébreux 3:1).
L’auteur savait qu’il y avait une guerre pour leur cœur au milieu de grandes afflictions.

Pour dire les choses simplement, l’objectif principal de Satan est d’éteindre la lumière d’un chrétien, de l’obscurcir ou de la supprimer entièrement.
Montre-moi un chrétien qui sort soudain des ténèbres spirituelles, déboulant dans la lumière de Christ, Sa sainteté et Sa pureté et je te montrerai quelqu’un qui va bientôt connaître le combat de sa vie.

Est-ce ton cas ? Endures-tu un grand combat en ce moment ?
Bien-aimé, ce n’est probablement pas à cause du doute ou du péché, mais à cause de la lumière que tu as embrassée.
La lumière produit la confiance en Jésus et, plus tu reçois de lumière, plus tu te confies en Lui.

C’est ta confiance en Christ que Satan est déterminé à couler.
Il a braqué les puissances de l’enfer sur toi pour t’attirer au fond dans la peur et l’incrédulité.
Mais même en cet instant, Dieu garde un grand intérêt à tout ce qui concerne ta vie :
ton travail, ta famille, tes enfants, tes relations, ta santée.
Il s’en préoccupe vraiment ; tu as beaucoup d’importance à Ses yeux.

David Wilkerson

Encouragements, Enseignements

Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu


IL NE NOUS LAISSERA JAMAIS
David Wilkerson

“Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable” (Ephésiens 6:11).

Des croyants de ce pays déchiré par la guerre qu’est l’Irak témoignent :
“Les temps difficiles ne viennent pas – pour nous, les temps difficiles sont là depuis des années.”

Ils ont connu des temps difficiles depuis des générations et ils ont appris à s’accrocher à la foi. Parce qu’ils ont revêtu toutes les armes de Dieu, ils sont équipés pour tenir ferme face au mal et prêcher l’évangile à ceux qui les entourent.

Je crois sincèrement que la grande majorité des disciples dans le monde d’aujourd’hui subissent les attaques de l’enfer, endurant des situations diaboliques, apparemment sans espoir.

Et toi ? Si tu n’affrontes pas en ce moment un test de foi, je t’invite à être extrêmement reconnaissant. Mais reste humble et prudent afin que tu ne te vantes pas de ta propre force ni de ta foi.

Satan attend que celui qui est testé soit fatigué, drainé de toute force et endurance. Il attend jusqu’à ce qu’aucune prière ne reçoive de réponse, jusqu’à ce que tout semble désespéré et que nous soyons arrivés au bout de nos ressources.

C’est arrivé à Pierre quand il a regardé son Maître être humilié devant le Sanhédrin (voir Matthieu 26:57-58).
C’est arrivé à Job quand il a été obligé de subir et réfléchir à la perte de tout ce qui lui était cher.

Des questions ont commencé à s’élever : “Seigneur, où es-Tu ? Pourquoi mes prières ne reçoivent-elles aucune réponse ?”
Sois prudent parce que c’est à ce moment précis que Satan va implanter son terrible mensonge : “Dieu t’a rejeté. Il ne t’entend pas.”

Pourtant, Dieu ne t’a pas rejeté – et Il ne le fera jamais.
Il nous a ordonné d’être prêts en revêtant toutes les armes de Dieu et alors Il nous assure qu’Il ne nous laissera jamais.
“Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde” (Matthieu 28:20).
En ce moment même, Il te dit : “Je ne te laisserai jamais.”

.