Publication

décembre 2017
L M M J V S D
« Oct    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Listes Articles

Enseignements

Comment l’Epouse doit attendre l’Epoux

Voici une analyse qui se porte sur un passage important de la Bible. Il s’agit d’une parabole de Jésus, comme il aime en faire régulièrement, qui concerne un évènement très spécial.
Le message de Jésus précise comment l’Epouse doit attendre l’Epoux.

25.1
« Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l’époux. »
Jésus parle du « Royaume des cieux », qui sera semblable, ou comparable à dix vierges. Ces dix vierges représentent les Chrétiens. Ce sont dix personnes qui croient en Jésus. Elles ont des lampes, et leurs lampes sont allumées. Elles vont à la rencontre de l’Epoux. Toutes les dix attendent le retour de Jésus-Christ, qui doit venir les chercher.
25.2
« Cinq d’entre elles étaient folles, et cinq sages. »
Le verset suivant nous explique en quoi consiste leur folie et leur sagesse.
25.3
« Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d’huile avec elles;«
Elles avaient bien de l’huile dans leurs lampes, mais elles n’ont pas pris la précaution d’avoir une réserve supplémentaire d’huile avec elles. Cette huile représente le Saint-Esprit, qui peut être illustré par les lampes qui brûlaient dans le Tabernacle et dans le Temple. Les vierges folles n’étaient pas préparées à attendre longtemps la venue de l’Epoux.
25.4
« mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l’huile dans des vases.«
Les vierges sages avaient de l’huile dans leurs lampes, mais elles avaient aussi de l’huile en réserve dans des vases. Elles étaient préparées à attendre le temps qu’il faudrait, jusqu’à la venue de l’Epoux. Elles savaient à quoi elles devaient s’attendre. Elles avaient fait les préparatifs nécessaires. Elles s’étaient préparées à remplir à nouveau leurs lampes s’il le fallait. Les vierges folles ne s’étaient pas préparées. Elles ne savaient pas à quoi elles devaient s’attendre. Elles n’étaient pas préparées à attendre longtemps, et à agir en conséquence. Leurs racines étaient desséchées.
25.5
« Comme l’époux tardait, toutes s’assoupirent et s’endormirent.«
L’Epoux a beaucoup tardé à venir. Toutes les vierges finirent par se fatiguer et par s’endormir. Il est vrai que l’Eglise attend le retour du Seigneur depuis près de 2.000 ans à présent ! Nous voyons là représentée l’Eglise de l’époque qui verra le retour du Seigneur, pour enlever Son Epouse. Toutes les vierges s’endormirent.
25.6
« Au milieu de la nuit, on cria: Voici l’époux, allez à sa rencontre!«
Les vierges sont brusquement averties de la prochaine venue de l’Epoux. Cet avertissement est destiné à leur montrer que la venue de l’Epoux est proche, et que l’Enlèvement est imminent. Nous devons donc nous attendre, juste avant l’Enlèvement, à recevoir un avertissement spirituel, comme un cri, qui doit montrer à tous les Chrétiens que l’Enlèvement est proche. Tous les Chrétiens sauront que c’est le moment de la venue de l’Epoux, pour enlever Son Epouse. Ce cri retentit à minuit. Certains en déduisent qu’il peut s’agir d’un véritable cri, qui doit retentir juste avant l’Enlèvement, à minuit, heure d’Israël.
Dans cette dernière génération avant le retour du Seigneur, les véritables Chrétiens, nés de nouveau et remplis de l’Esprit, doivent s’attendre à entendre à tout moment le « cri » qui annoncera l’arrivée imminente du Fiancé qui vient les enlever. L’étude de tous les signes et de toutes les prophéties qui se trouvent dans la Parole de Dieu nous permet de savoir que le Seigneur est à la porte, et qu’Il vient très bientôt.
25.7
« Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. »
25.8
« Les folles dirent aux sages: Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s’éteignent.«
Il semble qu’à ce moment précis, les vierges folles se rendent compte que leurs lampes sont en train de s’éteindre. Comme l’Epoux avait tardé, elles ne s’étaient pas souciées de se préparer une réserve d’huile.Les vierges folles représentent les Chrétiens insensés. Ils croyaient en Jésus. Leurs lampes brûlaient. Ils avaient de l’huile. Ils étaient une lumière pour Jésus. Mais, à mesure que le temps a passé, ils ont manqué d’huile. A mesure que le temps a passé, leurs lampes ont faibli, et se sont éteintes. Peut-être ont-ils chuté dans un moment de mise à l’épreuve. Peut-être se sont-ils attiédis, parce qu’ils ont écouté tous ces enseignements mensongers ou remplis de compromis.Les vierges folles, ou les Chrétiens insensés, réalisent à présent que leurs lampes s’éteignent, ou se sont éteintes. Ces vierges folles croient toujours en Jésus, mais leur flamme s’est refroidie. Elles croient en l’Enlèvement, mais elles se sont laissé surprendre. Elles réalisent qu’elles ne sont pas prêtes pour rencontrer Jésus ! Il est venu comme un voleur au milieu de la nuit. Mais, dans leur cœur, elles n’attendaient pas qu’Il viendrait comme Il l’avait dit. Elles n’étaient pas prêtes !Les vierges sages, même si elles s’étaient endormies, avaient de l’huile en réserve. Leurs lampes ne se sont pas éteintes. Elles ont continué à briller pour Jésus.A présent, les vierges folles se tournent vers les sages pour avoir de l’huile.
25.9
« Les sages répondirent: Non; il n’y en aurait pas assez pour nous et pour vous; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous.«
Il est intéressant de remarquer que les vierges sages pensent qu’elles n’ont pas assez d’huile pour elles-mêmes et pour les vierges folles. Elles disent aux vierges folles d’aller s’en procurer auprès de ceux qui en vendent. Cela signifie peut-être que la réserve d’huile des Chrétiens sages n’est pas très importante, en ces temps d’apostasie et de tiédeur spirituelle.Ces vierges folles sont-elles allé trouver leur pasteur pour avoir de l’huile ? Notez ces paroles : « Allez plutôt chez ceux qui en vendent. » Il est sans doute difficile de pouvoir acheter de l’huile à minuit ! En outre, on ne peut pas partager le Saint-Esprit. Le Saint-Esprit régénère chacun individuellement. Ces Chrétiens n’étaient pas prêts. Ils n’ont pas compris qu’au moment où le cri a retenti, il était trop tard. Ils ne pouvaient plus être enlevés ! Pourtant, dans ce court moment qui a séparé le cri de la venue de Jésus, ils se sont efforcés de se préparer, mais en vain. Il était trop tard.
25.10
« Pendant qu’elles allaient en acheter, l’époux arriva; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée.«
Les vierges folles sont donc parties pour acheter de l’huile. Nous devons comprendre qu’elles ont voulu en chercher auprès des conducteurs aveugles, ceux qui annoncent un « autre Jésus. » Mais elles ne savaient plus que faire pour être sauvées. Elles étaient aveugles. (NDE : Et elles devaient sans doute tâtonner dans l’obscurité pour tenter de retrouver leur chemin).Pendant qu’elles allaient, Jésus revint. Tous les Chrétiens sages, ceux dont la lampe ne s’est pas éteinte, étaient prêts, furent enlevés, et entrèrent dans la salle des noces.
25.11
« Plus tard, les autres vierges vinrent, et dirent: Seigneur, Seigneur, ouvre-nous.«
Les vierges folles retournent enfin. Vers qui sont-elles allées ? Elles n’ont pas pu aller vers des pasteurs ou des prédicateurs réellement nés de nouveau et prêts à être enlevés, car ils auraient été enlevés. Apparemment, elles sont allées vers des aveugles, conducteurs d’aveugles. Elles n’ont pas pu reconnaître la différence. Apparemment, les vierges folles pensent qu’elles peuvent être enlevées à présent. Elles pensent avoir assez d’huile, et demandent au Seigneur de leur ouvrir la porte : « Seigneur, Seigneur, ouvre-nous ! »
Nous avons là la description de cinq Chrétiens insensés qui sont terrifiés. Ils se rendent compte que l’enlèvement s’est produit. Ils savent à présent qu’ils ont été laissés. Ils crient : « Ouvre-nous ! » Mais il est trop tard !
Nous pouvons en conclure qu’à partir du moment où le cri se fait entendre, juste avant l’Enlèvement, plus personne ne pourra être sauvé. Aucune de ces vierges folles ne peut être sauvée, bien qu’elles aient essayé de l’être. (NDE : Il ne s’agit pas là du salut éternel, mais de l’Enlèvement. Les vierges folles ne seront pas sauvées de la Tribulation. Nous savons, par le Livre de l’Apocalypse, que beaucoup seront sauvés après l’Enlèvement, au cours de la Tribulation. Mais ce sera un salut comme au travers du feu, dans le martyre).
25.12
« Mais il répondit: Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas.«
Les vierges folles entendent ce terrible message : « Je ne vous connais pas ! » Elles doivent à présent faire face à la Tribulation. Mais parviendront-elles à survivre ?Il y a beaucoup de Chrétiens insensés, dans notre dernière génération, qui seront laissés sur la terre après l’Enlèvement. Peut-être crieront-ils : « Non, Jésus ! Ne me laisse pas ! » Mais nous pouvons remarquer que seuls ceux qui étaient prêts ont été enlevés.
25.13
« Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l’heure.«
Jésus donne un premier message aux vierges folles, dont les lampes se sont éteintes. Il leur dit, et Il dit à tous les Chrétiens insensés : « Veillez donc ! » Les vierges folles n’avaient pas veillé. Puis Il leur donne aussi un second message : « Puisque vous ne savez ni le jour, ni l’heure. » Les vierges folles n’ont pas veillé. Elles n’ont donc pas compris à quel moment elles se trouvaient. Elles n’étaient pas prêtes. Elles ne connaissaient ni le jour ni l’heure. Il est clair que le Seigneur veut prévenir toutes les vierges folles qu’elles doivent veiller et être prêtes. Si elles le font, elles comprendront.

Le message de cette parabole est clair. On peut croire en Jésus. On peut croire en l’Enlèvement. On peut avoir une lampe qui brûle, mais il vient un moment où elle peut s’éteindre. Si Jésus vient alors et trouve certains Chrétiens qui ne sont pas prêts, ils seront laissés.

L’Enlèvement sera l’occasion d’une grande joie pour ceux qui sont sauvés, mais d’un sentiment d’horreur pour ceux qui sont perdus. Pour la plupart de ceux qui seront laissés, ce sont la mort et le lac de feu qui les attendent. Toutefois, certains seront sauvés au cours de la Tribulation. Mais ils devront traverser des temps épouvantables, qu’aucune parole ne peut décrire. C’est la mort par décapitation qui attend la plupart de ceux qui seront sauvés pendant la Tribulation.

Pour partager
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on TumblrEmail this to someonePrint this page

Les commentaires sont clos.