Publication

août 2017
L M M J V S D
« Juil    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Listes Articles

Eglise & Missions

Transformé

Une famille de notre église a un puissant témoignage. Le père a été abusé, violé et battu par une figure religieuse lorsqu’il était enfant et il a brûlé de haine envers la religion durant toute sa vie d’adulte.

Quand il a perdu son travail il y a quelques années, sa femme a commencé à recevoir de l’aide de la part des différents services que nous offrons aux familles dans notre ville. Plus tard, à Noël, elle est devenue bénévole, elle s’est fait des amis et, petit à petit, elle a commencé à venir régulièrement à l’église.

JE NE METTRAI PLUS JAMAIS LES PIEDS DANS UNE ÉGLISE

Un an plus tard, lorsqu’elle s’est à nouveau proposée pour faire du bénévolat au moment de la distribution de Noël, son mari l’a prévenue : “Sens-toi libre d’y aller, mais je ne viendrai pas te chercher ! Je ne mettrai plus jamais les pieds dans une église !”

A la fin de son dernier jour, elle a appelé son mari et lui a dit :
“Chéri, je suis si fatiguée. S’il-te-plaît, viens me chercher à l’église.”
Pour je ne sais quelle raison, il a accepté à contre-cœur. Plus d’une heure plus tard, elle ne l’avait toujours pas vu, alors elle a commencé à s’inquiéter pour lui. Cherchant dans l’église, elle l’a trouvé dans la réserve, en train de porter une boîte de nourriture !

“Qu’est-ce que tu fais ?” lui a-t-elle demandé.

“Et bien, j’ai décidé de venir voir par moi-même. Ils avaient besoin d’aide, alors j’ai décidé de rester un peu, si ça ne te dérange pas.”

IL A BAISSE LA TÊTE ET S’EST MIS A PLEURER

Deux heures plus tard, le couple est retourné dans sa voiture sur le parking de l’église, après avoir vu des centaines de familles – les plus pauvres parmi les plus pauvres – arriver à l’église et recevoir leur panier et leurs cadeaux. Le mari n’a pas réussi à se contenir plus longtemps. Il a baissé la tête sur le volant et s’est mis à pleurer. Sa femme ne l’avait jamais vu comme ça.

Les années d’abus au mains d’hommes “religieux” qui représentaient Dieu ont coulé sur ses joues à travers ces larmes. Il a finalement été capable de dire à sa femme : “Quand j’étais petit, j’aimais entendre les gens parler de Jésus et je voulais aider les autres comme Il l’a fait.”

Cette année, toute leur famille a été bénévole au moment de Noël. Ils sont devenus des pierres vivantes, des lettres vivantes de Sa grâce, pouvant être lues par tous, par la puissance surnaturelle de la foi.

Claude Houde
September 2016

Pour partager
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on TumblrEmail this to someonePrint this page

Les commentaires sont clos.